Yannis Ritsos par Mikis Theodorakis | Épitaphe 6

**
*

Épitaphe 6
Auteur: Yannis Ritsos
Compositeur: Mikis Theodorakis
Soliste: Maria Soultatou
Chef d’orchestre : Stávros Xarchákos

**
*

À LA FENÊTRE

À la fenêtre, au soir, ton large dos
cachait toute la vue, la mer et les bateaux.

Et ton ombre d’archange inondait l’intérieur.
Dans tes cheveux brillait d’une étoile la fleur.

Notre fenêtre était porte de l’univers,
du paradis, jardin d’étoiles, ô ma lumière.

Tu regardais alors le couchant s’allumer,
la chambre était navire et toi le timonier.

Puis, dans le soir tiède et bleu, à la voile
tu m’emportais vers le silence des étoiles.

Le navire a sombré, la barre s’est brisée,
au milieu de la mer me voici délaissée.

Yannis Ritsos, Traduction de Michel Volkovitch sur le site qui porte son nom.

**

*

Nota : À signaler également, du même auteur, lemieldesanges.fr. Au total ces deux îles numériques constituent ensemble une mine d’or sur la poésie — en particulier grecque — puis un lieu de traductions sûres.

S.-E.S.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.