Aller au contenu

[Le dernier jour de l’eau] Sylvie-E. Saliceti

 

Jacopo Zucchi v.-1540-–v.-1590-Pêcheurs de coraux et de perles-Allégorie de la découverte de l’Amerique-Rome Galleria Borghese (détail)

 

Imagine  … ce serait le dernier jour de l’eau – exactement comme l’on parle du dernier jour de l’automne  – ce serait le dernier jour des offrandes  de l’eau, quelques gouttes de pluie sur la terre, la terre assoiffée, pourtant reconnaissante. La terre infinie rencontrerait sa limite. Imagine … Que ferions-nous alors ?

Nous creuserions, nous creuserions à la recherche des sources. Chercher une autre vérité plus profonde, plus lointaine, ailleurs, vers un autre territoire que rien n’arrête. Nous irions toucher le sol de l’océan, toucher le fond de la mer, dans les abysses où poussent les fleurs de corail. Visiter le cœur de la Terre pour découvrir je ne sais quelle autre pierre cachée. Qui sait quelle pluie d’étoiles, tombées au fond de l’eau, et que nous rendrions au ciel de la nuit ?

Sylvie-E. Saliceti, 4 mars 2021

 

https://sylviesaliceti.com/wp-content/uploads/2021/03/Le-Dernier-Jour-De-Leau.mp3?_=1

Le dernier jour de l’eau
Auteur et diction : Sylvie-E. Saliceti
Compositeur : Tyufyakin Konstantin

Laisser un commentaire Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.