Yannis Ritsos par Mikis Theodorakis | Épitaphe 5

**
*

Épitaphe 5
Auteur: Yannis Ritsos
Compositeur: Mikis Theodorakis
Soliste: Maria Soultatou
Chef d’orchestre : Stávros Xarchákos

**
*

TU ÉTAIS BON ET DOUX

Tu étais bon et doux et tout te faisait fête,
les caresses du vent, du jardin les violettes.

Ton pied léger comme d’un cerf tout tendre encore
passait sur notre seuil, qui brillait comme l’or.

Jeune par ta jeunesse, souriante encore un peu,
Vieillesse et mort n’avaient pour moi plus rien d’affreux.

Et maintenant, où m’appuyer, me réfugier ?
Je suis un arbre mort sur la plaine enneigée.

Yannis Ritsos, Traduction de Michel Volkovitch sur le site qui porte son nom.

**

*

Nota : À signaler également, du même auteur, lemieldesanges.fr. Au total ces deux îles numériques constituent ensemble une mine d’or sur la poésie — en particulier grecque — puis un lieu de traductions sûres.

S.-E.S.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.