Aller au contenu

[Tu choisiras la vie] Karine Tuil

                   Frida Kahlo – Le soleil et la vie – 1947

 

Pour G.-M. B.

 

Étrange synchronicité, j’assistais hier soir à l’avant-première du magnifique film de Stéphane Freiss Tu choisiras la vie, et je lis aujourd’hui ce poème; le film et le texte doivent leur titre à une citation de la Torah, «tu choisiras la vie», référence explicite au Deutéronome, à l’instant où Dieu donne à Abraham cette injonction précise : J’ai mis devant toi la vie et la mort ; la bénédiction et la malédiction : tu choisiras la vie.

Dédicacé «à l’Éternel», ce Kaddish pour un amour est un grand texte, profond, mystique, qui rappelle les mots de la prière de deuil, pièce centrale de la liturgie juive : Que le Grand Nom soit magnifié et  sanctifié. Que le Grand Nom, source de bénédiction, soit loué à jamais. La Kabbale n’est pas loin, ouvrant ses multiples interprétations du texte, ésotériques et symboliques. Qabbala, la «réception », accueille la parole dans toutes ses dimensions, grâce à l’herméneutique du Pardès — littéralement «jardin », «verger», en hébreu — apparenté au mot « paradis ». Le Pardès est l’acrostiche des quatre techniques interprétatives des écritures   : Pshat (sens littéral), Remez (sens allégorique), Drash (sens recherché) et Sod (sens secret). La dimension kabbalistique du texte de Karine Tuil lui donne une très grande énergie, née de la correspondance fondamentale — fondatrice même — entre la vie et la parole, identification que Marianne Moore en son temps appelait de ses voeux dans une lettre adressée à Rose Ausländer  : chaque mot, une bénédiction.

Sylvie-E. Saliceti

Tu choisiras la vie

Tu étais mon Peuple
Homme à la nuque raide

Tu étais la mélancolie
L’œil éteint
Blessé
Agressif
Perturbateur

Tu étais la solitude
Une absence
Retiré
Érosif
Mon malheur

Tu étais la vie

(Et la mort)

J’ai choisi la vie

Karine Tuil, Kaddish pour un amour, Poèmes, Éditions Gallimard, 2022, Format numérique Emplacement 812, 2023.

 

https://sylviesaliceti.com/wp-content/uploads/2023/01/ofra-haza-kaddish.mp3?_=1

Kaddish
Interprète : Ofra Haza – Montreux Jazz Festival, 1990

 

Pour le salut, Kaddish,
Pour la rédemption, Kaddish,
Pour le pardon, Kaddish,
Pour la santé, Kaddish,
Pour toutes les victimes de la guerre, Kaddish,
Pour toutes les victimes de l’holocauste, Kaddish

(…)
J’ai une prière, une prière,
Une prière de mon cœur
Nuit après nuit après la lumière du jour,
Souvenirs de la maison…

Laisser un commentaire Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.