Aller au contenu

[Des traboules à Moguer?] Estrella Morente chante Juan Ramón Jiménez

Juan de Echevarría – Juan Ramon Jimenez – 1918 – Musée de Bellas Artes de Álava

Il y a deux maîtres, disait Garcia Lorca : Antonio Machado et Juan Jamón Jiménez […] Le second est Prix Nobel de littérature, grand poète troublé par sa terrible exaltation du moi, écorché par la réalité qui l’environne, incroyablement aux aguets de la moindre perception, déchiré par des riens, au point que son exceptionnelle et merveilleuse âme de poète le rend ennemi de lui-même. Dans Platero et moi, Juan Jamón Jiménez livre une vision touchante de Moguer, son village natal. Le récit, dans son intention, est apparenté au Petit Prince de Saint-Exupéry. Au fil d’un voyage initiatique d’une lumineuse présence, le narrateur entreprend d’emmener le lecteur sur les chemins de ce petit village d’Andalousie, en compagnie de son âne Platero. Ces textes sont de véritables nourritures : comportant différents niveaux de lectures, passant par plusieurs seuils, ils nous entraînent vers une gradation de profondeurs, à l’image de ces «traboules» rayonnantes de la ville aux deux fleuves, pleins de détours, de cours, d’îlots d’habitations aux multiples accès où il fait bon se perdre. L’âme d’un village, quand il nous habite, comment la définir ? ainsi « l’âme de Moguer c’était le vin, j’avais dit une stupidité, n’est-ce pas ? Non, l’âme de Moguer c’est le pain. Moguer est comme un pain de froment, blanc à l’intérieur comme de la mie, et doré autour — oh soleil qui brunit ! — comme la tendre croûte. » Existe-t-il des traboules à Moguer, pour jouer avec les illusions du réel, et nous approcher du coeur insaisissable des choses?

Sylvie-E. Saliceti

https://sylviesaliceti.com/wp-content/uploads/2020/02/bulerias-moguer-estrella-morente-2004.mp3?_=1

Moguer
Auteur : Juan Ramón Jiménez

Interprétation : Estrella Morente
Guitares : José Carbonell Montoyita / Alfredo Lagos

 

Laisser un commentaire Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.