Europe UNE-1001-nuits-scaled-e1576758469133

Aujourd’hui je peux dire que je suis resté attaché à mon enfance. Je n’ai pu ni la quitter, ni lui tourner le dos. Ce qui fait que le temps chez moi s’organise dans la durée, en aspirant à se soustraire aux dictats de l’immédiat. C’est la fidélité à un certain héritage qui a dessiné le sentier de mon exil. Avec l’amour et la mort, la fidélité est l’un des grands thèmes des Mille et Une Nuits. Pourquoi suis-je devenu conteur ? Le mieux, est de vous répondre par une histoire.

C’est l’histoire d’un enfant qui, en traversant une place chaque matin, était attiré par un homme maigre, élancé. C’était un conteur qui racontait des histoires ; mais voilà, personne ne s’arrêtait pour l’écouter. En rentrant de l’école le soir, l’ombre avait changé de place mais l’homme était toujours là. Il racontait. L’enfant grandissait et l’homme était toujours à sa place, égrenant ses histoires que personne n’écoutait. Des années plus tard, l’enfant était devenu un jeune homme, puis un homme. Il se maria, eut un enfant. Un jour, par hasard, il repassa sur la même place et l’homme était toujours là. Il avait vieilli et sa silhouette s’inclinait légèrement vers l’avant. Il racontait toujours. Le fils tira la manche de son père en disant : «Papa, regarde ce fou. Il parle tout seul.» Le père répondit : «Allons le voir, je ne pense pas que ce soit un fou». Ils s’approchèrent et le père dit au vieil homme : « Il y a longtemps, j’étais enfant. Je passais sur cette place. J’avais l’âge de mon fils, je te voyais raconter des histoires, mais personne ne s’arrêtait pour t’écouter. Alors pourquoi t’obstines-tu à raconter?» Le vieillard leva sur lui un regard sans horizon : «Dans le temps, je racontais pour changer le monde. Aujourd’hui, je continue à raconter pour que le monde ne me change pas.»

Nacer Khemir, Une vie auprès des contes, Revue Europe, Les Mille et Une Nuits, Janvier-février 2020, N° 1089-1090, pp.53/54.

 

anouar brahem conte de l'incroyable

Conte de l’incroyable amour ( étincelles)
Compositeur, interprète : Anouar Brahem

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.