Yacine Kateb | Autant de fois

 

 

Africains

Autant de fois
Que le soleil décline
Et nous oblige à faire feu
Ascètes relevés des dilemmes
Le secret de notre influence
Jamais ne s’est perdu
Nous retrouvons l’empire du soleil
Ayant sombré comme des périscopes
Dans le remous du sol natal
Démembrés jusqu’à l’invisible
Et jusqu’au lieu sans heure faisant surface
Parmi les incroyables revenants
Nous retrouvons l’empire du soleil

Yacine Kateb, Poésie algérienne, Anthologie, Quand la nuit se brise, Dirigée et présentée par Abdelmadjid Kaouah, Points/Poésie, 2012, p.221.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.