Vassily Kandinsky Cercles dans le cercle 1923
Vassily Kandinsky Cercles dans le cercle — 1923

 

 

Je fus pierre et je fus centre
À la mer, on m’a jeté
Et au bout de très longtemps,
Mon centre, je l’ai trouvé

Cante por bajo in José Angel Valente, La Pierre et le centre, Traduction de Jacques Ancet, Collection En lisant, en écrivant, Éditions José Corti, 1991.

*

Je ne tomberai pas. J’ai atteint le centre. J’écoute le battement d’on ne sait quelle divine horloge à travers la mince cloison charnelle de la vie pleine de sang, de tressaillements et de souffles. Je suis près du noyau mystérieux des choses comme la nuit on est quelquefois près d’un cœur.

Marguerite Yourcenar

*

Qu’est-ce qu’un écrivain?

Quelqu’un que ses propres pas inventent, et qui avance sans savoir où il va ; quelqu’un que meut à l’origine une révolte, une soif ou un emportement, que hantent des obsessions ou une absence, et qui tourne autour d’un centre aveugle.

Sylviane Dupuy

 

PSX_20200201_094311

Déranger les pierres Photographie Sylvie-E. Saliceti

 

 

Déranger les pierres
Auteur : Carla Bruni
Compositeur : Julien Clerc
Interprètes : Carla Bruni & Julien Clerc

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.