Thierry Metz | L’homme qui penche


 

Nos mains

 

Que dire de soi ?
Le brasier ?
L’abreuvoir ?
Et mourir ?

Non : qu’on regarde nos mains.

 

Thierry Metz, L’homme qui penche, Nouvelle édition revue et augmentée, Pleine page éditeur, 2008, p. 71.