Tarjei Vesaas | Vie auprès du courant

 

 

 

Au bord du chemin difficile
il pleut des soleils étincelants
comme si de rien n’était.
Nous avons l’immensité où puiser
mais ne savons l’utiliser.
Elle regorge de tempêtes
que nous ne comprenons pas.
Un feu éclate,
tout aussi énigmatique.
Dans les tombeaux reposent tous nos
vieux souvenirs.
Nous les appelons
sans obtenir de réponse.
Ils ne nous voient pas,
regardent bien au-delà de nous.

Tarjei Vesaas, Vie auprès du courant, Traduction du nynorsk par Céline Romand-Monnier, avec la complicité de Guri Vesaas et Olivier Gallon, Postface « Mots pour vie » d’Olivier Gallon, La Barque, 2016, p.7.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.