Muse endormie
Constantin Brancusi (1876-1957)

 

TROIS VISAGES

 

L’enfant rit :
«Sagesse et amour est le jeu!»
Le jeune homme chante :
« Jeu et sagesse est l’amour!»
Le vieillard se tait :
« Amour et jeu est la sagesse!»

Lucien Blaga, Les poèmes de la lumière,  Édition bilingue roumano-française, traduit du roumain et avant-propos par Jean Poncet, Postface par Horia Bădescu, Jacques André Éditeur & Editura Școala Ardeleană, 2016, p.61.

 

 


Constantin Brancusi Mademoiselle Pogany

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.