José Saramago | Océanographie


**

*

Océanographie

Je tourne le dos à la mer que je comprends,
A mon humanité je m’en retourne,
Et de tout ce qu’il y a dans la mer je me rends compte
Dans la petitesse que je suis et reconnais.

Des naufrages je sais plus que ne sait la mer,
Des abîmes que je sonde, je reviens exsangue,
Et pour que de moi rien ne la sépare,
Un corps noyé marche dans mon sang.

José Saramago, Les poèmes possibles, Traduction du Portugais par Nicole Siganos, Éditions Jacques Brémond, 1998, p 43

**
*
Oceanografia

Volto as costas ao mar que jẚ entendo,
A minha humanidade me regresso,
E quanto hẚ no mar eu surpreendo
Na pequenez que sou e reconheço.

De naufrẚgios sei mais que sabe o mar,
Dos abismos que sondo, volto exangue,
E para que de mim nada o separe,
Anda um corpo afogado no meu sangue.

José Saramago, Os poemas possiveis, Traduction du Portugais par Nicole Siganos, Éditions Jacques Brémond, 1998, p 43

*

**

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.