Mais
tel un son
qui sous l’eau nage
sans repère

*

c’est le moment où entre en scène
Comment-se-délivrer-de-soi-même
héros principal

*
Dans cette course folle
dansée en plein vide
comme les ours

*
(…)
à la face du monde
le gant
le grand rire

Ghérasim Luca, Le chant de la carpe, Éditions José Corti, 2010, pp.53/61/71/80

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.