Souad Massi nous livre Oumnyia mon souhait, comme un écho depuis la fuite de l’intégrisme algérien et l’arrivée en France à la fin des années 1990. Il y a une beauté singulière dans cette douleur de la perte du pays natal, aussi grande en vérité que celle d’une mère. Ils ne se remplacent pas. Des deux côtés de la Méditerranée, ce chant courageux résonne comme un pur symbole de liberté pour la jeunesse et les femmes, dans un pays au parti unique et corrompu. De belles signatures côtoient celle de Souad Massi sur ce disque, notamment Massi Nader Abdellah  — Salam sur une musique de Khaled Izz —, Magyd Cherfi — Je chante —, enfin Françoise Mallet-Joris et Marie-Paule Belle sur ce titre : Pays natal. Et l’on songe à ce vers du poète algérien Mohammed Haddadi : mais nous gardons l’étoile au fond de nos prunelles.

Sylvie-E. Saliceti

 

 

 

Pays natal
Auteur : Françoise Mallet-Joris
Compositeur : Marie-Paule Belle
Interprète : Souad Massi
Guitare : Mehdi MayDay Dalil
Percussions : Adriano Dos Santos
Violon : Mokrane Adlani
Derbouka : Rabah Khalfa

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.