Françoise Hàn | Chaque mot

 

 

 

Chaque mot comme le premier mot
qui fut prononcé

le premier mot
celui peut-être qui désigne
l’eau pour la soif

midi à l’aplomb
d’un creux dans la terre
chaque mot sans mirage
à ciel ouvert

réalité portée aux lèvres

Françoise Hàn, Ne pensant à rien, Encres de Jean-Michel Marchetti, Éditions Jacques Bremond, 2002, p.15.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.