Archives de catégorie : Juarroz(Roberto)

Célébrations argentines | Roberto Juarroz & Misa Criolla


**

*

Pour A.  et J.C.

[…] la poésie est aussi une célébration paradoxale, une ferveur devant la vie, un enthousiasme au sens grec, une vibration et même, parfois, un chant. Peu importe qu’elle parle de la douleur ou de la mort, de l’absurde ou du néant. (…) C’est la plus grande intensité possible du vécu. C’est garder en mémoire que « peut-être l’unique sens est-il l’intensité sans le sens » (… )

 

Célébrer ce qui n’existe pas
Est-il un autre chemin pour célébrer ce qui existe ?

Célébrer l’impossible.
Est-il une autre façon de célébrer le possible ?

Célébrer le silence.
Est-il une autre manière de célébrer la parole ?

Célébrer la solitude.
Est-il une autre voie pour célébrer l’amour ?

Célébrer l’envers.
Est-il une autre forme de célébrer l’endroit ?

Célébrer ce qui meurt.
Est-il un autre chemin pour célébrer la vie ?

Le poème est toujours célébration
car il est toujours l’intensité
extrême d’un fragment du monde,
son épaulement de ferveur restituée,
sa poignée d’enthousiasme,
sa plus juste prononciation (…)

*

Art de l’impossible, la poésie est une recherche constante de l’autre côté des choses, du caché, de l’envers, du non-apparent, de ce qui semblait ne pas être (…)

*

La poésie est beaucoup plus qu’un genre littéraire ou qu’une formule ludique ; c’est la parole convertie en création et menée à son extrémité, là où le mot de Nietzsche acquiert une force à donner le frisson : Dis ta parole et brise-toi. Oui, je crois que la poésie, finalement, consiste en cela : créer et se briser. Est-il une autre manière de résoudre l’énigme d’être et de ne pas être ?

*

Où est l’ombre
d’un objet appuyé contre le mur ?
Où est l’image
d’un miroir appuyé contre la nuit ?
Où est la vie
d’une créature appuyée contre elle-même ?
Où est l’empire
d’un homme appuyé contre la mort ?
Où est la lumière
d’un dieu appuyé contre le néant ?

Dans ces espaces sans espace
est peut-être ce que nous cherchons.

Roberto Juarroz, Poésie et réalité, Traduit de l’espagnol par Jean-Claude Masson, Collection Terre de poésie, Éditions Lettres Vives, 1987, pp.51/52/ 55&S.

*

**

Misa Criolla
Compositeur Ariel Ramirez
Neue Wiener Stimmen
Misa Criolla und internationale Weihnachtslieder

 

**

*